Le cerveau en développement chez les ados

Vous avez peut-être parfois du mal à comprendre certains comportements chez votre enfant quand il atteint l’adolescence. C’est normal, cela arrive à de nombreux parents ! L’adolescence est une phase durant laquelle le corps et l’esprit de votre enfant vont connaître d’importants bouleversements. Aujourd’hui, nous allons étudier les évolutions de son cerveau… Eh oui, on va rentrer dans la tête de vos enfants le temps d’un article ! 🕵️‍♂️

🧠 Le cerveau humain, de l’enfance à l’adolescence

Tout d’abord, réalisons ensemble un petit tour d’horizon du cerveau humain. Celui-ci est composé de plusieurs zones, toutes responsables d’une fonction bien définie. Ces zones sont interconnectées grâce à leurs neurones qui communiquent entre eux via des messages électriques et chimiques hyper rapides ! Les infos fusent d’une zone à l’autre pour coordonner les actions. 

Lorsque l’on est enfant, chaque zone se développe individuellement et les connexions neuronales sont moins nombreuses. C’est à l’adolescence que ces différentes zones se mettent à véritablement communiquer entre elles grâce, notamment, à l’augmentation de la quantité de matière blanche, responsable de la rapidité de ces connexions dans le cerveau. Il s’en passe des choses dans la tête d’un ado !

Et ce n’est pas tout, le cerveau adolescent ne chôme pas ! Il entreprend également un grand tri (un peu comme vous quand vous décidez de faire le grand ménage à la maison) ! Le cerveau va choisir de garder ou de jeter des informations stockées depuis l’enfance ! Toutes celles qui sont inutilisées sont éliminées ! C’est lors de cette étape, appelée l’élagage, que la matière grise de l’adolescent diminue. L’objectif de tout ceci ? Spécialiser les zones du cerveau pour rendre celui-ci plus efficace et apte à stocker de nouvelles informations ! C’est pourquoi, sur le plan cognitif, l’adolescent est mieux équipé que n’importe qui ! 😉

Néanmoins, des études estiment que le cerveau, à l’adolescence, n’a atteint que 80 % de son évolution totale jusqu’à sa maturité. Il y a encore du travail !

🤯 Des niveaux d’évolution différents

Concentrons-nous à présent, chez notre adolescent, sur l’évolution de deux zones cérébrales  bien distinctes : le système limbique et le cortex préfrontal. Vous avez l’impression de revivre un cours de sciences au lycée ? Pas de panique, on vous explique ! 

Le système limbique est responsable du ressenti des émotions. De la joie à la peur, en passant par la colère, c’est ici que tout se passe ! Il joue un rôle majeur dans les relations sociales de l’individu avec ses congénères. Cette partie du cerveau se développe très vite à l’adolescence et arrive donc rapidement à maturité.

Quant au cortex préfrontal, son rôle est de réguler le comportement, la capacité de prise de décisions et le raisonnement ; mais il agit aussi sur le contrôle de ses émotions. Contrairement au système limbique, le cortex a une évolution plus lente. C’est la dernière partie du cerveau à arriver à maturité chez un individu. C’est un peu le retardataire ! 😊

Cette différence de maturité entre les deux zones joue beaucoup sur le comportement des adolescents, et cela jusqu’à la vingtaine environ. Aurait-on enfin trouvé le secret pour comprendre les ados ? On est sur une piste ! 😱

😮 Conséquences sur le comportement des ados

Du fait de cette inégale vitesse de développement entre le système limbique, plus mature, et le cortex préfrontal, les adolescents ont tendance à traiter les informations en priorité avec leur système limbique, et plus précisément avec les amygdales cérébrales. Ces petites structures sont très réactives chez les adolescents car le cerveau ne les contrôle pas encore totalement. Elles entraînent donc des réactions émotionnelles plus fortes que chez les adultes.

En outre, dans la plupart des situations où une prise de décision est en jeu, les émotions des adolescents l’emportent face au jugement. Ils peuvent ainsi ressentir un grand nombre d’émotions sans nécessairement les contrôler et les comprendre. Ce déséquilibre peut les pousser à prendre des risques, à sortir de leur zone de confort. 

En somme, la différence de maturité entre le système limbique, siège des émotions, et le cortex préfrontal, censé les réguler, génère chez les adolescents des comportements parfois incohérents. Ils peuvent ainsi être contradictoires, impulsifs, et eux-mêmes ne sont parfois pas en mesure de l’expliquer. Ils agissent en suivant leurs émotions et non leur jugement.

🤗 Comment aider votre enfant à développer son cerveau ? 

Pour aider votre enfant à gérer cette phase de grands bouleversements, l’important est de communiquer ! En l’incitant à vous parler de ce qu’il vit, de ce qu’il ressent, vous le pousserez à mettre des mots sur son comportement et cela l’aidera à mieux comprendre ses agissements. Petit à petit, il se rendra compte que telle ou telle action n’était peut-être pas justifiée, ou que ses réactions étaient démesurées. En bref, l’analyse de ses propres actions aidera votre enfant à développer son cortex préfrontal.

Notez que le sommeil est également un élément important dans le développement du cerveau à l’adolescence. Pendant la nuit, le cerveau travaille encore : pas de pause pour lui ! Une bonne nuit de sommeil est donc essentielle à son bon fonctionnement et lui permet de plus facilement se développer ! 

Vous y voyez maintenant un peu plus clair sur le comportement, parfois difficile à comprendre, de votre adolescent. C’est le développement de son cerveau qui en est en grande partie responsable ! Soyez indulgent avec lui, il est en pleine évolution et il ne contrôle pas toujours tout… Dure dure la vie d’ado !

Découvrez l’espace de travail que nous avons créé pour votre enfant.

Consultez ses cours et la variété des ressources mis à sa disposition !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment venir à bout des conflits parent/ado ? - Le blog SchoolMouv - […] ne sait pas forcément trouver la bonne formule pour dire pardon et, comme on l’a vu plus haut, le…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *