Les salons d’orientation : mode d’emploi

Pour que votre enfant s’épanouisse dans ses études, il est primordial de choisir la bonne voie. En trouvant la formation et le métier qui lui plaisent vraiment, il s’investira à fond ! 😉
De nombreux dispositifs sont mis en place pour aider votre enfant à faire ce choix et, aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur l’un d’entre eux : les salons d’orientation. Ils permettent de découvrir des métiers et des formations, et sont une étape intéressante avant les journées portes ouvertes ! 
Les salons de L’Étudiant sont organisés pour accompagner les élèves dans leur démarche d’orientation. Aujourd’hui, l’équipe nous explique l’importance d’y participer et nous parle des salons virtuels !
😉

🤷‍♂️ Pourquoi participer aux salons d’orientation ?

Les (bonnes) raisons de participer à un salon d’orientation sont nombreuses. 

Avant tout, ces événements permettent de confronter la vision de votre enfant à la réalité et de valider certaines de ses idées, s’il a déjà des pistes en tête. 

« Lorsque le moment de faire des choix se présente, notamment à l’heure de Parcoursup, les jeunes ont besoin d’en savoir plus sur les différentes formations, les cursus et les débouchés dans les différentes filières de formation. Les salons permettent d’avoir un contact direct avec les écoles et de poser les questions qui les concernent, d’avoir des réponses personnalisées. Sur les stands, les visiteurs vont pouvoir échanger avec des responsables de formation, des étudiants qui suivent les cursus proposés par ces formations, des conseillers d’orientation… Participer à un salon d’orientation est une étape quasi incontournable lorsqu’on élabore un projet d’orientation », explique l’équipe de L’Étudiant.

Ces salons d’orientation sont l’occasion rêvée pour se renseigner et découvrir. C’est comme une gigantesque boîte à outils mise à votre disposition pour construire avec votre enfant son futur parcours scolaire et professionnel. 

Nicolas, étudiant, se rappelle s’être rendu dans un salon d’orientation en terminale : « Un ami à moi m’avait parlé d’une école. Ça correspondait à mon cursus, donc je me suis dit que c’était l’occasion de me renseigner encore plus en allant les rencontrer sur un salon ! »

Lors de ces journées, votre enfant a l’opportunité de regarder au-delà de son cadre habituel, de découvrir des professions que personne n’exerce dans son entourage ou de considérer d’autres choix que ceux de ses camarades ! 😁 

Enfin, c’est le moyen idéal de s’interroger sur son propre parcours et d’établir un plan d’action. Une fois toutes les informations collectées, votre enfant pourra faire le point sur ses envies, ses possibilités et ce qui doit être mis en place pour y arriver. « Je voulais devenir journaliste. Lors des salons, on m’a conseillé de faire une licence avant. J’ai donc trouvé une licence LEA qui me correspondait parfaitement car j’avais un bon niveau en langue. Cela m’a aidé dans la construction de mon parcours », confirme Nicolas. 

👩‍💻 Les salons virtuels 

Dernièrement, une nouvelle forme de salons d’orientation s’est beaucoup développée : les salons virtuels. 

« Ces rendez-vous ont été élaborés pour que chacun puisse y trouver un maximum de réponses dans le même esprit que les salons “physiques” : échanges avec les établissements, participation aux conférences en ligne, conseils personnalisés auprès d’experts de la formation et de l’orientation…

Chaque événement virtuel démarre par une période de “temps forts” avec de nombreuses conférences live montées et animées par un journaliste de la rédaction de L’Étudiant. Une session de questions/réponses est organisée à la suite de chaque conférence, et elles sont ensuite accessibles en replay. C’est une belle opportunité de récupérer des informations et des conseils !

Chaque exposant sur les salons virtuels se présente via son propre stand, sur lequel il met à disposition plaquettes et vidéos de présentation. Les visiteurs peuvent communiquer individuellement avec des responsables de formation et des étudiants, en tchat live ou sur rendez-vous, et ainsi obtenir des réponses personnalisées. 

Le virtuel présente un certain nombre d’avantages comme la suppression de la contrainte géographique. Cela signifie que le salon est accessible quel que soit son lieu de résidence. On se débarrasse également de la contrainte des horaires d’ouverture. Chacun est libre de faire sa visite quand il le souhaite, et comme le salon est ouvert durant un mois, on peut prendre son temps pour aborder les différents halls thématiques et échanger avec les exposants. Les conférences sont accessibles en replay pendant un mois entier, c’est un gros avantage ! », détaille l’équipe de L’Étudiant.

🤔 Comment se préparer pour un salon d’orientation ?

Participer à un salon d’orientation, vous l’avez compris, c’est une excellente démarche ! Mais, pour que cette visite soit fructueuse et apporte réellement quelque chose à votre enfant, un minimum de préparation s’impose. 

D’abord, il est essentiel d’échanger avec votre enfant. Proposez-lui de participer ensemble à cet événement et préparez ce moment en amont en vous posant un certain nombre de questions : 

ses projets pour l’avenir sont-ils clairs ?
y a-t-il un métier en particulier qui l’intéresse ? 
quel est son profil, ou son domaine de prédilection ?

Une fois ce programme établi, votre enfant doit se renseigner sur les formations et/ou les métiers qui l’intéressent. L’Étudiant précise que la liste des exposants est accessible sur la page d’accueil du salon. Identifiez les formations qui vous intéressent et allez à leur rencontre avec des questions et des remarques déjà prêtes. L’idée est de demander des renseignements précis pour avoir un échange constructif ! Autrement, vous allez avoir la tête pleine d’informations et risquez d’oublier d’en demander beaucoup. Si vous et votre enfant maîtrisez un peu votre sujet, vous serez bien plus à l’aise ! 😊

« Si un jeune n’a pas encore d’idées précises, nos salons lui permettent de prendre contact avec les PsyEn (Psychologues de l’Éducation nationale) sur les espaces “informations orientation”, d’entrer en contact avec les CIO mobilisés, ou encore d’aborder sa réflexion en allant échanger avec les responsables des Campus des métiers, mobilisés pour présenter les métiers porteurs de certaines régions et les formations qui permettent d’y accéder. Les conférences peuvent également lui donner matière à réflexion », nous transmet l’équipe de L’Étudiant

😊 Quelles questions poser ?

Votre enfant aura sûrement des questions précises, qui dépendront de son intérêt et de sa propre connaissance du sujet. Voici déjà quelques pistes à creuser :

posez des questions sur la formation : modalités d’accès, durée, type d’évaluation, obligations concernant les stages, débouchés, matières et programme, quantité de travail à fournir, coût de la formation, etc. ;
sur les métiers : journée type, missions, évolutions professionnelles, compétences clés, avantages et inconvénients, formation et parcours d’accès, salaire…

Nicolas nous explique : « Je n’avais pas préparé de questions à l’écrit, mais j’en avais quelques-unes en tête. Mes questions concernaient les cours qu’il y avait dans la formation, la vie de l’école en général, mais aussi des interrogations sur mon parcours : est-ce que ce que je voulais étudier était abordé dans une des formations de l’école ?… »

N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous souhaitez, les personnes présentes lors de ces salons sont là pour vous répondre !

Les salons d’orientation sont donc un excellent moyen de s’informer en profondeur sur les formations, les écoles ou les métiers qui enthousiasment votre enfant ! C’est aussi le moment parfait pour découvrir des orientations auxquelles ni vous ni votre enfant n’auriez pensé ! De plus, les salons virtuels de L’Étudiant vous permettent de participer à tout cela directement depuis chez vous ! C’est pas le top, ça ? 😉

Et pour finir, on vous recommande un petit tour sur SchoolMouv Orientation pour dégrossir tout ça !

Découvrez l’espace de travail que nous avons créé pour votre enfant.

Consultez ses cours et la variété des ressources mis à sa disposition !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les journées portes ouvertes, une étape clé dans l’orientation - Le blog SchoolMouv - […] journées peuvent aussi être un complément des salons d’orientation. En effet, si votre enfant a déjà rencontré une école…
  2. Parcoursup : on passe à l’étape suivante ! - Le blog SchoolMouv - […] depuis le 11 mars 2021 ! Après avoir fait de nombreuses recherches et participé à des salons d’orientation, votre enfant y…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *