Le service civique : une option pour votre enfant ?

En 2019, plus de 140 000 jeunes ont décidé de s’engager dans un service civique. Depuis sa création en 2010, on compte près de 430 000 volontaires. De plus en plus de jeunes sont attirés par ce dispositif qui leur permet de s’engager dans une mission d’intérêt général pour une durée définie. En France ou à l’étranger, après un cursus à l’école, avant une formation, quels sont les avantages de cet engagement et pourquoi votre enfant pourrait être intéressé par un service civique ?

 

 

😊 Qu’est-ce que le service civique ?

 

 

Le service civique est un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois. Pendant cette période, le jeune, âgé de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour ceux en situation de handicap), réalise une mission d’intérêt général. Le service civique couvre neuf domaines reconnus comme prioritaires pour la Nation : la solidarité, la santé, l’éducation pour tous, la culture et les loisirs, la mémoire et la citoyenneté, le développement international et l’action humanitaire, l’intervention d’urgence. 

 

 

Aucun diplôme ou expérience professionnelle ne sont nécessaires pour effectuer un service civique, tout le monde peut devenir volontaire ! C’est la motivation à contribuer à une mission d’intérêt général qui est le seul critère pris en compte dans les recrutements.

 

 

🥰 Pourquoi choisir le service civique ?

 

 

Un service civique est tout d’abord une expérience très enrichissante. Elle peut permettre d’évoluer personnellement et professionnellement tout en effectuant des tâches au service du collectif. Une telle aventure s’avère souvent bénéfique pour les jeunes : prise de conscience sur certains sujets, développement de compétences, gain de confiance en soi… 

 

 

De nombreuses raisons peuvent pousser les jeunes à se lancer dans le service civique. L’envie d’être utile, de découvrir et d’apprendre de nouvelles choses, le besoin de réfléchir à son orientation professionnelle… Par exemple, si votre enfant n’a pas obtenu les vœux qu’il souhaitait sur Parcoursup et qu’il ne sait pas vraiment quoi faire à la rentrée, le service civique peut être une très bonne idée ! 😉

 

 

Durant son expérience, le volontaire développe de nouvelles compétences qui pourront lui servir par la suite dans le milieu professionnel. Le fait de s’immerger dans le monde du travail peut également lui permettre de mieux cerner ce qu’il a envie de faire plus tard : c’est un temps précieux de réflexion autour de son avenir. 

 

 

Accompagnés par un tuteur, les jeunes en mission sont formés pour réaliser les tâches qui leur seront confiées. À la fin du contrat, ils reçoivent une attestation décrivant les activités exercées et les compétences acquises. Ce document peut être un vrai plus pour intégrer une formation, trouver un stage ou même un emploi par la suite !

 

 

🤝 Les missions de service civique

 

 

Comme nous l’avons dit précédemment, l’engagement dans le service civique peut durer de 6 à 12 mois. En moyenne, les missions durent 8 mois. La durée du travail doit être comprise entre 24 heures et 48 heures, réparties sur 6 jours maximum par semaine. Pour les mineurs, la durée de la mission est limitée à 35 heures par semaine, réparties sur 5 jours.

 

 

Les volontaires interviennent en complément de l’action des bénévoles ou salariés de l’organisme d’accueil. Les missions données lors d’un service civique varient en fonction de la structure, de la disponibilité et des compétences du volontaire. Les tâches peuvent être liées au fonctionnement global de l’organisme (tâches administratives par exemple) ou être uniquement rattachées à un projet bien précis. 

 

 

On le rappelle, il n’y a pas besoin de compétences particulières pour effectuer une mission de service civique, d’autant plus que le jeune n’est pas seul : un tuteur est présent pour le former et lui expliquer comment accomplir ses tâches.

Les missions de service civique donnent droit à des indemnités : 467,34 € mensuels financés par l’État et 106,31 € pris en charge par l’organisme d’accueil pour les frais d’alimentation, de transport… Si le jeune est bénéficiaire du RSA ou d’une bourse de l’enseignement supérieur du 5e, 6e ou 7e échelon, il peut également bénéficier de 106,38 € supplémentaires. (données de 2021)

 

 

💻 Comment trouver un service civique ?

 

 

De multiples organismes proposent des missions de service civique : associations, collectivités, établissements publics, sociétés de gestion de logements sociaux… 

 

 

Le site de l’agence du service civique regroupe tout ce que votre enfant a besoin de savoir pour se lancer dans l’expérience ! Vous y retrouverez les différentes offres et missions proposées par les organismes et votre enfant pourra directement y postuler en ligne. S’il ne trouve pas ce qui lui plaît, il peut également aller se renseigner auprès d’une mission locale ou d’un point d’information jeunesse. 

 

 

Il est aussi possible d’effectuer un service civique en dehors de la France. Les missions à l’étranger peuvent être réalisées auprès d’associations françaises œuvrant à l’étranger ou auprès de collectivités territoriales françaises dans le cadre d’activités décentralisées. Cependant, les offres sont moins nombreuses.

 

 

En ce qui concerne les démarches à effectuer et les droits de votre enfant portant sur le service civique, vous trouverez des informations personnalisées selon son profil ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13278 

 

 

Le service civique est peut-être quelque chose qui tente votre enfant ! Maintenant que vous y voyez plus clair sur ce sujet, vous pourrez l’aider dans ses démarches, ses recherches et l’élaboration de son projet autour d’une mission d’intérêt général. 😉

 

Découvrez l’espace de travail que nous avons créé pour votre enfant.

Consultez ses cours et la variété des ressources mis à sa disposition !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *