Avoir un job d’été avant 18 ans ? Pourquoi et comment

Sommaire de l'article

Pendant les vacances d’été, se la couler douce au soleil, c’est bien, mais pour les jeunes, avoir un job saisonnier peut aussi apporter beaucoup d’avantages ! On va voir dans cet article les bénéfices d’un job d’été, comment le trouver et quelles sont les différentes réglementations. 

💸 Un job d’été pour toucher un salaire 

Se faire un peu d’argent : c’est souvent la raison numéro 1 qui pousse les jeunes à troquer le farniente contre un job d’été ! La rémunération leur permet de disposer d’un peu d’argent qu’ils peuvent utiliser comme bon leur semble. 

L’argent gagné lors d’un job d’été peut servir à votre ado pour financer des vacances avec ses amis, pour s’acheter quelque chose qui lui fait plaisir, pour réaliser un projet spécifique, pour financer ses prochaines études… Qu’il l’utilise immédiatement ou qu’il le mette de côté pour plus tard, savoir à l’avance ce qu’il va faire de cet argent peut l’aider à se motiver !

En ce qui concerne le salaire, il représente en général 80 % du SMIC pour un jeune de moins de 17 ans, et 90 % du SMIC s’il a entre 17 et 18 ans. Bien entendu, tout dépend de l’endroit où votre ado effectue son job ! Le salaire fait partie des éléments les plus importants à définir avec l’employeur avant le début du contrat. 

⚙️ Un moyen d’acquérir de l’expérience 

Un job d’été peut être un bon moyen de découvrir le monde du travail. C’est différent d’un stage mais c’est un premier pas dans le domaine professionnel pour votre ado. Même si son job ne correspond pas à ses projets d’orientation, il lui permettra quand même de gagner en expérience et en compétences

De plus, mentionner ses jobs d’été dans son CV est une bonne chose. Cela reflète la motivation, des compétences dans divers domaines et une capacité d’adaptation à plusieurs situations. 

Enfin, le fait que votre ado travaille l’été va lui permettre de garder un rythme assez similaire à celui de l’école. En effet, cela l’aidera à la rentrée puisqu’il n’aura pas perdu l’habitude de se lever pour travailler ! Au contraire, s’il est adepte des grasses mat’ et qu’il en fait tous les jours pendant les vacances, ça risque de piquer à la reprise des cours.  

jeune homme préparant des boissons pendant son job d'été

🔎 Comment trouver un job d’été ?

Vient ensuite le moment des recherches. La première vague de recherches peut s’effectuer auprès de votre entourage : famille, amis, voisins… Votre ado a de grandes chances de trouver des personnes qui ont besoin d’un coup de main pour de petites missions. Certaines entreprises recherchent des vacataires pour des remplacement estivaux sur des postes « simples » (tri de courrier, classement, remplissage de données, …).

Les recherches à proximité de chez vous peuvent évidemment donner des résultats. Par exemple, votre ado ne doit  pas hésiter à aller voir directement les commerçants, artisans, agriculteurs de sa ville. Cela montre qu’il est motivé pour travailler ! Apporter un CV est un plus : le potentiel employeur aura directement les informations utiles s’il souhaite le recontacter. L’avantage c’est que votre ado sera plus autonome pour se rendre au travail.

En parallèle, votre ado peut aussi regarder les petites annonces dans la presse, dans les grandes surfaces ou sur Internet : il y a souvent de nombreuses offres. Une lettre de motivation peut être demandée : pas de grands discours, il suffit d’expliquer ses motivations à exercer un travail durant l’été, de façon simple et honnête. Aussi, il peut partager sa demande avec son CV sur ses réseaux sociaux, c’est un moyen d’être plus visible.

Une fois le job d’été trouvé, il faut bien se renseigner sur les horaires, la durée du travail, la rémunération afin que votre ado ait tous les éléments pour que son été se déroule dans les meilleures conditions ! 

🥕 Les secteurs qui proposent des job d’été

Certains secteurs sont très souvent en demande d’aide pour l’été et les recrutements se font parfois au dernier moment. Même si, bien entendu, il est préférable de s’y prendre à l’avance (dès avril), les retardataires ont encore leurs chances !

C’est par exemple le cas du secteur de l’agriculture (ramasser les fruits et légumes, castrer le maïs…), des services d’aide à la personne (aider des personnes à faire les courses, s’occuper de leur jardin, garder des enfants) ou encore du domaine de l’animation. Pour ce dernier domaine, le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), accessible à partir de 17 ans, est un vrai plus, mais il n’est pas toujours obligatoire : tout dépend des missions confiées.

😉 Les jobs d’été sont aussi accessibles pour les mineurs

Si votre enfant est mineur, il peut tout à fait avoir accès à certains jobs d’été. Cependant, il y a quand même des éléments à prendre en compte. Si votre enfant a entre 16 et 17 ans, un accord écrit de votre part est obligatoire pour exercer un travail. S’il a entre 14 et 15 ans, une demande doit être adressée à l’Inspection du travail et vous devez co-signer le contrat de travail de votre ado.

De plus, si un employeur fait travailler un jeune entre 14 et 16 ans, des conditions sont à respecter. Le Code du travail autorise uniquement les jobs pendant les vacances scolaires. La durée maximale de travail est de 7 h/jour, 35 h/semaine et pas plus de la moitié des vacances scolaires. Enfin, un repos de 14 heures minimal entre 2 jours de travail est nécessaire.


Maintenant que vous en savez plus sur les jobs d’été pour les jeunes, vous pourrez aider votre ado à trouver le travail qui l’occupera cet été et qui lui permettra de réaliser ses projets. C’est parti : recherches, CV, lettre de motivation et un brin de détermination lui seront utiles !

Laisser un commentaire

Découvrez l'espace de travail que votre enfant pourrait avoir
Consulter ses cours et les nombreuses ressources mises à sa disposition