La vie sociale des adolescents

L’adolescence est une période délicate de transition entre la vie d’enfant et l’âge adulte. Durant ces années, l’adolescent connaît de nombreux changements. Parmi ces évolutions, on trouve notamment la construction de relations sociales qui occupent une grande place dans leur vie. En effet, vous l’avez sûrement déjà remarqué, les adolescents accordent une importance énorme à leur vie sociale et plus particulièrement à leurs amis.
Tiphaine, étudiante de 22 ans, nous raconte comment elle a vécu cette période au collège et au lycée.

👬 L’importance de la vie sociale  

Les sentiments d’un jeune entre 10 ans et 15 ans peuvent parfois paraître un peu contradictoires. Votre enfant vous répète qu’il veut être indépendant, mais, à côté de cela, il exprime aussi le besoin d’être entouré. En réalité, son évolution se traduit souvent par le fait de s’entourer de personnes qui sont dans la même période de vie que lui, qui vivent les mêmes changements et donc qui le comprennent à 100 %.  

Votre enfant n’est alors plus votre « tout-petit », mais il devient peu à peu un adulte. Cela passe fréquemment par une distanciation vis-à-vis des relations familiales pour donner encore plus d’importance aux relations amicales. Les parents ne sont plus le seul modèle que l’enfant a, il va également prendre exemple sur ses amis.

Au niveau scolaire, les relations sociales d’un adolescent ont leur importance. Car la scolarité ne se résume pas uniquement aux cours ! La vie à l’école est faite d’interactions sociales qui participent grandement au bien-être des élèves. Ce contexte scolaire joue un grand rôle, que ce soit dans l’attitude de votre enfant, dans sa motivation, dans son écoute, etc.

Par ailleurs, les réseaux sociaux occupent également une grande place dans la vie sociale des ados. Snapchat, Instagram, TikTok, Messenger… on ne peut pas dire que les enfants n’ont pas de choix au niveau des plateformes ! Certains parents ont tendance à dire que ces réseaux les éloignent des liens sociaux, mais, en réalité, c’est tout simplement une autre forme de partage. Certes, l’utilisation des écrans et des réseaux n’est pas toujours bénéfique et doit être raisonnée, mais ces outils présentent aussi quelques bons côtés. 

Tiphaine, par exemple, a été amenée à déménager plusieurs fois dans sa scolarité. Elle nous explique : « Les réseaux sociaux m’ont permis de garder contact et de communiquer avec mes amis qui étaient loin de moi physiquement du fait de mes déménagements. » Les réseaux sociaux permettent également d’entretenir un contact avec ses camarades durant les vacances scolaires par exemple. 

💗 Pourquoi l’amitié est-elle si importante à cet âge-là ? 

Un adolescent est en pleine phase de construction de sa personnalité et de son identité. Dans cette phase, les amis sont un modèle pour lui. Il va apprendre à faire partie d’un groupe qu’il a choisi, à trouver sa place et à s’affirmer. Dans un groupe, il se définira comme le blagueur, la personne à l’écoute ou encore le leader. C’est aussi une période où l’enfant fait de nouvelles rencontres et où son univers social s’agrandit. Il côtoie donc des personnes différentes de lui, qui vont l’aider à mieux comprendre sa propre personnalité et avec quel type de personnes il se sent le plus lui-même.

Au collège et au lycée, les élèves accordent beaucoup d’importance au regard des autres. C’est pour cela que certains n’affirment pas leur réelle personnalité de peur d’être vus comme différents, bizarres, et cela peut créer un vrai mal-être chez un enfant. Les adolescents sont souvent des personnes sensibles et ils n’ont pas une grande estime d’eux-mêmes. À cette période, ils peuvent être cruels entre eux et ce n’est donc pas toujours facile de se construire dans un contexte de jugement. La vie au collège ou au lycée est donc difficile à gérer pour quelqu’un qui n’a pas beaucoup d’assurance.

Tiphaine nous raconte la différence qu’elle a ressentie en rencontrant de nouvelles personnes : « Lorsque j’ai déménagé à Dakar, la mentalité des gens était complètement différente ! Les élèves, contrairement à mon expérience en France, étaient sans jugement et accueillants. Grâce à cela, j’ai pu reprendre confiance en moi et devenir sociable. Désormais, j’allais plus facilement parler à des élèves, notamment à ceux qui étaient à l’écart, sûrement parce que je connaissais ce sentiment. »

Enfin, les adolescents accordent souvent une importance particulière à la popularité. On a tous connu ce groupe populaire dans son école, que tout le monde admire… C’est un groupe qui se démarque des autres, mais pas forcément tout le temps pour les bonnes raisons. Il arrive que les jeunes populaires au sein d’un établissement distillent des attitudes négatives. « Il est vrai que le groupe vu comme “populaire” dans un collège ou dans un lycée est parfois mal vu. Il arrive que ce groupe soit composé de personnes se sentant au-dessus des autres et se croyant tout permis », confirme Tiphaine. C’est dans ce cas-là qu’il faut s’en méfier.

👿 Les mauvaises influences 

Il peut arriver que votre enfant soit entouré de personnes qui ne lui correspondent pas, qui le poussent à faire des choses qui ne lui ressemblent pas, qui le jugent ou encore qui modifient sa personnalité négativement. En bref : des mauvaises influences

Pour vous rendre compte de cela, communiquez avec votre enfant en essayant d’en savoir plus sur ses relations sociales. Ainsi, vous apprendrez à mieux connaître ses amis. En essayant de comprendre ce que chacun lui apporte, vous décèlerez peut-être de mauvaises fréquentations qui expliqueraient un comportement chez lui que vous ne reconnaissez pas. Si c’est le cas, parlez de vos doutes à votre enfant sans pour autant être moralisateur. Il faut qu’il se rende compte par lui-même que certaines de ses relations ne lui sont pas bénéfiques.  

Des relations sociales dans lesquelles votre enfant se sent jugé, ou encore le sentiment d’être mis à l’écart d’un groupe qu’il considère comme ses amis peuvent avoir de grandes conséquences sur la construction de sa personnalité et sur sa vie en général : perte de confiance en soi, perte de motivation à aller à l’école, attitudes agressives… « Au collège, j’ai eu quelques conflits avec mes amis qui m’ont fait perdre ma confiance en moi, qui n’était déjà pas très haute à l’époque. Mon groupe d’amis nous faisait sentir qu’il fallait mériter sa place au sein du groupe, et c’était assez compliqué de développer sa personnalité dans ce genre de contexte », nous explique Tiphaine. 

Pour l’en éloigner, il faut qu’il comprenne en quoi ce comportement envers lui n’est pas normal venant de la part de personnes qu’il considère comme ses amis. Ensuite, en faisant de nouvelles rencontres, il comprendra que certaines personnes lui correspondent mieux que d’autres et donc lui apportent plus de bonheur que d’autres. Selon Tiphaine, « l’âge a également un rôle dans nos liens sociaux : plus on grandit, plus on reste avec des gens qui nous correspondent et qui nous font nous sentir à l’aise ».

🙇‍♂️ Mon enfant s’isole, que faire ? 

Si votre enfant n’a pas beaucoup d’amis, qu’il ne fait pas vraiment partie d’un groupe, ce n’est pas non plus une fatalité. Certains enfants sont plus solitaires que d’autres, cela peut faire partie de leur personnalité. En revanche, il peut souffrir de cette solitude. Dans ce cas-là, il faut que vous essayiez de comprendre pourquoi il reste seul, pourquoi il n’ose pas aller vers les gens, etc. Par exemple, un problème de timidité peut alors ressortir.

Un isolement à l’école peut aussi avoir une source plus grave : le harcèlement scolaire. Dans des situations où l’enfant est continuellement exclu par ses camarades, moqué, mis à l’écart, il faut agir rapidement, car il peut en souffrir énormément. 

Si votre enfant se sent un peu isolé auprès de ses camarades de classe, proposez-lui des activités extrascolaires. Cela lui permettra de faire de nouvelles rencontres et de créer des liens sociaux avec des personnes qui ont plus de points communs avec lui. L’inscrire à des activités au sein même de l’établissement peut également l’aider à aller vers des personnes qu’il n’osait pas aborder ! 

La vie sociale des adolescents est parfois compliquée à comprendre. Mais nous sommes tous passés par là. Nos relations construisent notre personnalité et notre façon d’être. Votre enfant est en train de faire ses propres expériences, de découvrir différentes personnes avec des caractères et des personnalités variées. C’est donc grâce à cela qu’il va comprendre ce qui lui correspond et qu’il va construire son identité. Cela explique donc la place centrale qu’occupe la vie sociale dans la vie d’un adolescent. 

Découvrez l’espace de travail que nous avons créé pour votre enfant.

Consultez ses cours et la variété des ressources mis à sa disposition !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. La relation des ados aux réseaux sociaux - Le blog SchoolMouv - […] Au collège et au lycée, presque tous les enfants ont un profil sur les réseaux sociaux. Ne pas être…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *